Ostéopathie chez les tout petits  

Publié le Publié dans Ostéopathie et nourrissons

L’ostéopathie peut s’adresser aux tout petits comme aux plus grands, car la naissance et la croissance sont des étapes clés du développement, ciment de leur vie d’adulte. L’ostéopathie permet d’avoir un suivi adapté dès le plus jeune âge.

 

L’enfant peut subir des traumatismes pendant la grossesse de la maman, à l’accouchement, et au cours de son développement (chutes, chocs, poussées de croissance, …). L’ostéopathie a un rôle de prévention, en cherchant et en agissant sur les déséquilibres qui pourraient se révéler pendant la croissance, et un rôle de traitement plus spécifique lorsque des troubles apparaissent.

 

Le CIDO, école de formation de votre ostéopathe, apporte un enseignement spécifique pour la prise en charge des nourrissons, des enfants et des adolescents, permettant une prise en charge douce, adaptée à chacun.

De plus, votre ostéopathe se perfectionne et effectue des formations post-graduées ciblées dans le domaine de la périnatalité pour pouvoir répondre de manière optimale aux besoins des tout petits patients.

 

 

Pour les nourrissons :

L’accouchement, journée si particulière pour la maman et le nouveau-né, peut se dérouler de façon plus ou moins facile pour l’un comme pour l’autre : voie basse compliquée, instrumentalisation (forceps, ventouse), césarienne, présentation en siège, accouchement trop long ou trop rapide, … sont autant de facteurs qui peuvent créer des tensions chez le nouveau-né, et perturber son développement.

 

Les consultations pour les nourrissons peuvent être envisagées pour :

  • Bilan après la naissance
  • Prise en charge des troubles liés à la naissance :
    • fracture de la clavicule,
    • luxation congénitale de hanche,
    • torticolis,
    • difficulté à tourner la tête, …
  • Suivi des déformations du crâne :
    • plagiocéphalie positionnelle, bradycéphalie (méplat),
    • asymétrie, bosses, …
    • strabisme, …
  • Nervosité, cris, pleurs, irritabilité,
  • Troubles du sommeil
  • Troubles digestifs :
    • régurgitation,
    • coliques, troubles du transit (constipation, diarrhée, …),
    • difficulté à la succion, trouble de la tétée
  • Suivi :
    • lors des différentes phases d’acquisition de la marche
    • lors de la croissance

 

Pour l’enfant et l’adolescent :

Lorsque l’enfant commence à s’éveiller, les chutes, les chocs et les petits traumatismes font partis de son quotidien, et peuvent créer des déséquilibres qui se répercuteront sur la croissance.

Lors de la puberté, le corps change de façon spectaculaire, et l’adolescent commence à vivre comme un adulte, dans un corps encore en formation.

 

L’ostéopathie peut aussi apporter des réponses à ces âges, pour :

  • Accompagner la croissance et le développement
  • Douleurs articulaires et musculaires
  • Maux de tête,
  • Douleurs et troubles liées à la croissance :
    • scoliose, attitude scoliotique,
    • cyphose, lordose …
  • Traumatismes : accident, chutes, entorses, fractures, …
  • Troubles ORL chroniques : otites, sinusites, bronchites, …
  • Troubles digestifs, énurésie
  • Problème dentaire : complément de travail orthodontique (répercussions sur la posture)
  • Troubles du comportement :
    • troubles de la concentration, hyperactivité,
    • dyslexie