Ostéopathie et sport

Publié le Publié dans Ostéopathie et Sport

Lors de tout sport, les articulations, les muscles, les ligaments et les viscères sont sollicités, et le sont d’autant plus que le sport est « brutal » (chocs, appuis forcés, départ rapide, …) L’ostéopathie apporte des réponses pour les sportifs amateurs ou professionnels, en matière de prévention, d’aide à la performance, de traitement des blessures et des douleurs.

 

Au CIDO, école de formation de votre ostéopathe, la prise en charge des sportifs est enseignée : elle est adaptée à chaque sportif selon sa spécialité, son poste, la fréquence de ses entrainements et compétitions.

 

 

Votre ostéopathe intervient dans l’accompagnement du sportif, en complément du travail effectué par le kinésithérapeute, le médecin, le coach, le nutritionniste, etc. L’ostéopathie permet aux sportifs de conserver l’équilibre de leur corps afin de pratiquer durablement leur activité.

 

En prévention :

Des bilans réguliers peuvent être mis en place :

  • Pour faire un bilan ostéopathique, un bilan postural
  • Avant de débuter une activité sportive ou une nouvelle saison
  • Aider à la préparation, et à l’entretien, à la gestion des performances
  • Aider à la récupération après les entrainements ou les compétitions
  • Pour être conseiller dans sa progression
  • Pour traiter les conséquences des microtraumatismes, des chocs répétés et des mouvements répétitifs …
  • Pour prévenir des blessures
  • Pour traiter les déséquilibres que peuvent amener un sport asymétrique
  • Pour travailler sur les gestes spécifiques du sport pratiqué
  • Pour gérer le stress, le manque de concentration, les troubles du sommeil

 

La prise en charge des troubles spécifiques des sportifs :

En cas de besoin, l’ostéopathie prend en charge :

  • Les blessures et traumatismes, pour l’accélération de la guérison et l’aide à la reprise, comme les chutes, les chocs, les séquelles d’entorse, de déchirure ligamentaire
  • Les séquelles postopératoires
  • Les douleurs articulaires et musculaire, les sciatiques, cruralgies, …
  • Les contractures musculaires, crampe, point de coté
  • Les tendinites, périarthrites, …
  • Les troubles respiratoires : essoufflement à l’effort, point de côté …