Améliorer votre qualité de vie – les vertus de l’eau

Publié le Publié dans Mode de vie

Un mode de vie plus sain ? Oui ! Mais comment ?

 

On entend souvent le fameux « Manger mieux, bouger mieux » ou « Il faut se prendre en main », mais concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? Pourquoi faut-il faire attention à son mode de vie ? Par où commencer ? Quelles pistes peuvent être envisagées ?

Cet article regroupe la plupart des conseils que je peux vous donner pendant les consultations d’ostéopathie et vous donne la possibilité d’aller plus loin. Car oui, l’ostéopathie est globale ! Elle prend en compte l’environnement dans lequel vous vivez, et donc, s’intéresse à votre alimentation, à votre activité physique, votre quotidien

Un traitement ostéopathique associé à une prise de conscience de son mode de vie permet de pérenniser la diminution des troubles et des douleurs que vous ressentez, et de construire un cercle vertueux de maintien de la santé.

Pourquoi changer son mode de vie ?

On a tendance à l’oublier, mais notre corps nous suivra jusqu’à la fin, alors, autant essayer de lui donner le meilleur, et de le maintenir dans un état de santé le plus stable possible. Pourquoi ? Pour diminuer les risques de pathologies et donc leurs complications, qui peuvent s’avérer handicapantes au quotidien. Comment ? Par une alimentation adaptée, une activité physique régulière, des bonnes habitudes au quotidien, …

 

Changer petit à petit, à son rythme

 

La liste qui suit fait état de changements plus ou moins facilement réalisables : ce sont différentes pistes que je vous donne. Le but est que vous puissiez piocher dans quelques unes de celles-ci. Aujourd’hui vous changerez une chose, dans quelques mois quand vous relirez cet article peut être que vous changerez une seconde chose, et petit à petit des changements plus significatifs se mettront en place.

Petit ou grand, un changement reste un pas en avant vers la santé.

Le plus important : ne pas se mettre la pression, y aller pas à pas, en fonction de sa vie, de son travail, de sa famille, de ses obligations, de son âge, de ses revenus, …

Allez-y à votre propre rythme, selon vos capacités, vos motivations. Changer du tout au tout, du jour au lendemain, n’est pas une solution sur le long terme, car alors le changement ne se fait pas en profondeur, et les retours en arrière sont fréquents. Les changements que vous choisirez doivent vous sembler réalisables.

Personnellement, j’applique la plupart des conseils qui vont suivre. Je les ai mis en place petit à petit, sur plusieurs années, et ces changements je les continue, à mon rythme. C’est possible !

 


Hydratation :

 

Le plus facile à mettre en place, et pourtant l’un des conseils les plus précieux que je donne.

Une bonne hydratation est la BASE de la santé.

 

Pourquoi une bonne hydratation est-elle si importante ?

Parce que le notre corps est constitué en majeure partie d’eau : l’eau représente en moyenne 64 % du poids corporel chez l’homme adulte, et 50 à 55 % chez la femme (cela varie en fonction du poids, de l’âge, …)
L’eau est présente dans tous nos tissus et est indispensable pour le bon fonctionnement de tous nos systèmes. Nos organes vitaux en sont gorgés. L’eau permet à toutes les cellules de fonctionner correctement, en permettant les échanges intra et extracellulaires.

 

C’est notre carburant.

L’homme peut en effet survivre sans manger pendant longtemps, mais la déshydratation est très rapidement mortelle.

 

 

 

Les vertus de l’eau :

Pour fonctionner correctement, notre organisme a donc besoin d’environ 2,5 litre d’eau par jour : 1,5 litre sous forme liquide, et 1 litre apporté par notre nourriture, d’avantage en cas d’exercice physique (sport ou métier physique), ou de forte chaleur.

 

Ne pas boire suffisamment, c’est ne pas éliminer correctement ses déchets. De façon imagée, c’est laisser son corps travailler avec de « l’eau croupie ».

 

Une bonne hydratation permet :

  • Le maintien d’une température corporelle constante (transpiration)
  • L’élimination des déchets de l’organisme, la détoxification de celui-ci
  • Le renouvellement cellulaire
  • L’amélioration de la circulation sanguine, le maintien d’une bonne pression artérielle
  • Le bon fonctionnement de tous les organes
    • Intestins : amélioration de la digestion, évite la constipation
    • Cerveau : diminution de la fatigue, des maux de tête, augmentation de la réactivité et des performances intellectuelles
    • Reins, vessie : évite les infections urinaires, les calculs, …
    • Peau : amélioration de la qualité de la peau, amélioration de l’eczéma, psoriasis, …
  • La diminution de la fatigue
  • Le bon fonctionnement des articulations, la diminution des douleurs articulaires par une bonne lubrification des articulations
  • La diminution des douleurs musculaires, la diminution des risques de tendinites et d’inflammations diverses, le maintien de la souplesse musculaire
  • L’amélioration des pathologies chroniques et/ ou inflammatoire, type arthrite, arthrose, …
  • Pour les sportifs : amélioration de la tolérance à l’effort, maintien des performances, diminution des risques de blessures

 

Pour en savoir plus, rendez-vous ici

 

Comment bien s’hydrater ?

  • Ne pas attendre d’avoir soif pour s’hydrater.
  • Boire plus : la quantité d’eau par jour et par personne dépend de votre activité physique, du travail, de votre corpulence, … Ne pensez pas à vous hydrater régulièrement uniquement en été !
    • Au travail : faire des pauses régulièrement (toutes les 2h), se lever pour aller boire allie hydratation et mouvement, diminution ainsi la sédentarité (effet bonus).
    • Dans le sac, sur le bureau ou le lieu de travail : apporter une bouteille d’eau (1 litre environ). Votre objectif : finir la bouteille à la fin de la journée ! Si vous la prenez avec vous, le fait de la voir va vous faire penser à boire. Vous verrez, au bout d’un moment, l’habitude de boire deviendra indispensable.
  • Boire en dehors des repas : il est conseillé de ne pas trop boire durant les repas. En effet, l’eau absorbée dilue la nourriture et empêche les sucs digestifs d’agir correctement. Boire entre les repas permet aussi d’avoir une hydratation plus rapide.
  • Pour les sportifs : boire avant, pendant et après l’effort. Boire quelques gorgés le plus régulièrement possible. Par exemple, 3 gorgés maximum toutes les 10 ou 15 minutes.
  • Compléter votre hydratation en buvant des tisanes (leurs propriétés sont souvent un plus pour vos divers troubles), du roobios (se rapproche du thé mais sans la théine, voir ici), de l’eau citronnée (aux nombreuses vertues), …
  • Eviter café et thé qui déshydratent, et surtout les éviter si vous les sucrez beaucoup (comptez le nombre de sucre que cela représente par jour !)
  • Eviter les sodas, plein de sucre, de colorants, hyper acidifiant pour l’estomac, surtout chez les enfants en pleine croissance ! (arrose-t-on les jardins avec des sodas pour les faire pousser?)

Pour en savoir plus sur l’hydratation : rendez-vous ici